Onction des malades

Pourquoi recevoir ce sacrement ?

Dieu a toujours voulu partager l’existence des hommes, et voilà pourquoi il a instauré les sept sacrements de l’Église, à travers lesquels il nous rejoint dans le quotidien de nos vies.

Aussi, il est tout naturel que l’un d’entre eux ait pour but de nous accompagner dans les temps d’épreuve où notre principe de vie est rudement mis à l’épreuve : le sacrement de l’onction des malades.

Ainsi, face à la douleur que nous ressentons et face à la peur qui peut nous envahir, nous pouvons recevoir la force et la paix de Dieu.

C’est quoi, l’onction des malades ?

Qu’est-ce que la prière ?

Quand recevoir ce sacrement ?

Le sacrement de l’onction des malades peut être reçu à tout moment où notre principe de vie est rudement mis à l’épreuve : à l’annonce d’une maladie grave (ex : un cancer), à l’aggravation d’une maladie déjà déclarée (ex : une récidive d’un cancer), lorsqu’il faut subir une lourde opération (ex : une opération à cœur ouvert), lorsqu’on est touché par une forte dépression, etc.

On peut aussi recevoir ce sacrement alors que la mort semble toute proche, à l’agonie, et on l’appelle alors « extrême onction ».

Il est bon d’en parler avec un prêtre, n’hésitez donc pas à contacter le prêtre.

Comment recevoir ce sacrement ?

On peut le recevoir soit au cours d’une célébration communautaire (un dimanche par an), soit au de manière individuelle à domicile, en milieu hospitalier, etc.

Comment Jésus nous a-t-il racheté à la Croix ?

Couvre-feu

En raison du couvre-feu en vigueur dès 18h00,

Les messes du samedi soir sont maintenues et avancées à 16h30

 Les messes du lundi et vendredi sont maintenues également et avancées à 17h00